Guillaume — Si je comprends bien, ça va af...

Si je comprends bien, ça va affecter tous ceux qui viennent spécialement pour les JO. Du coup, je ne comprends pas bien l'énervement de tous ceux qui utilisent habituellement les TEC franciliens.

www.lemonde.fr/economie/art...

Paris 2024 : le prix du ticket de métro va presque doubler durant les Jeux olympiques

La hausse des tarifs de plusieurs titres de transport franciliens a été décidée afin d’assurer la hausse de l’offre pendant la période de forte affluence. Elle ne concernera pas les passes me...

www.lemonde.fr

Y a deux choses qui me gênent ici:
1) on considère le visiteur comme une vache à lait
2) cette idée que les TEC doivent être comptablement rentables. Je sais que ça va te choquer mais pour moi c'est un non sens. Si on pouvait valoriser chaque transport en fonction de ce qu'il rapporte réellement...

Guillaume

je suis plus ou moins d'accord mais :
- je suppose que les visiteurs des JO auront un budget conséquent à la base et donc financer en partie les investissements de ces mêmes JO
- même avec ces tarifs, c'est pas rentable Ca ne pourrait jamais l'être.

Mais en vrai, je pense que le problème des TEC

Dédé Lajoie

en RP est absolument insoluble au vu de la densité de population. Les investissements actuels du Grand Paris, et depuis plus de 10 ans, ne seront jamais rentabilisés et on aura toujours autant de presse.
La seul chose positive, c'est d'avoir enfin des TEC ferrés internes aux banlieues.

Guillaume

Déjà que les déménager en banlieue est compliqué alors carrément en province...
D'ailleurs absolument personne ne le propose. Jurisprudence Cresson avec l'ENA à Strasbourg.
Mais ça aurait de la gueule le transfert de la capitale dans une ville moyenne de province genre Dijon ou Limoges.

Vélivreur.e.s

Pardon, je pensais que ça s'était vu que je plaisantais.

Je sais bien que ce n'est pas un souci qui se règle en un claquement de doigt (décentraliser, faciliter la mobilité...)

Mais néanmoins, que l'on aille dans la bonne direction au lieu de ramener tout à Paris et d'y dépenser tout l'argent.

Guillaume

A mon faible niveau de cadre de la FPT, je vis aussi cette réalité. Provincial, je suis "monté" à Paris parce que je ne trouvais pas de poste. je pensais en partir vite et j'y suis toujours 26 ans plus tard.
Parce que j'ai toujours pu facilement changé de poste. Quand je regarde en province,

Guillaume

Là dessus, personne ne peut vous blamer. C'est en effet plutôt difficile aujourd'hui de pouvoir bouger. Je suis bien d'accord.

Quand on voit la prolifération d'annonce et de mobilité possible. Surtout quand pour ma part, j'ai un cadre ou un environnement qui devient toxique, je bouge.

Guillaume

Le parallèle est nécessairement faux mais c'est aussi ce qu'on disait d'Haussmann et de ses travaux et pourtant.... (bon OK les échéances de prêts à partir du début du XXe siècle ont été bouffé par l'inflation) (il avait endetté la ville sur 60 ans)(sa dette lui a survécue)

Guillaume

Sinon en matière de niveau d'endettement on peut rigoler en rappelant que la derniere tranche de prêt Haussmannien en 1867 a des échéances jusqu'en 1925.
Que le coût du paris d'Haussmann de 1853 à 1870 c'est l'équivalent de un an de PIB français en 1870 (10 milliards de francs or)

Dédé Lajoie

Clairement ce qui prouve que la dette est aussi une question politique 😁.
En tout cas elle l'est devenue à cette époque car elle permettait de critiquer l'Empire (mais personne n'oserait de manœuvres aussi grossières aujourd'hui, n'est il pas ?)

Guillaume

C'est toute la problématique du mot endettement qui est le même pour un individu et une entité comme l'État ou une ville : ces dernières peuvent le rembourser sur des temporalités impossibles aux individus et sont surtout à voir comme des créations monétaires pour investir la production future.

Guillaume

Une commune du 93 a décidé de supprimer sa zone économique pour la remplacer par de l'immobilier d'habitation.
Logique vu qu'il ne perçoit plus la fiscalité économique et qu'il va ainsi toucher plus de taxe foncière et changer de strate démo.
Il compte sur l'interco pour les entreprises.

Dédé Lajoie

Moi ce qui m'interpelle fortement c'est juste que ce budget doit justement être fort fort conséquent mais qu'en plus il ne semble pas maitrisable puisque les places sont déjà vendues et qu'on annonce des prix fous en augmentation.

Guillaume

Je suis allée 2 fois aux JO paralympiques pour aller encourager un copain a Athènes et à Londres et mon ex une fois de plus à Pékin. On n'avait déjà pas du prendre nos billets à plus d'un an de la fête. Quand on les à pris on savait que notre pote était qualifié.

Les prix étaient abordables. À Athènes on pouvait même voir plusieurs sports avec le même billet. On avait pu se payer l'hôtel et circuler dans de bonnes conditions. Bref ce n'était pas un truc de fous.

Aujourd'hui il faut être tiré au sort pour payer des places le prix d'un rein !

Et la facture sera pr le contribuable français aussi. Ces JO sont des gouffres à fric. Mais en l'occurrence le notre est un gouffre à fric inaccessible et qui semble soufrir de gigantisme alors qu'on avait promis une fête pour tous. J'espère juste que les équipements seront profitables aux parisiens

Guillaume

En partie. Les chantiers du Grand Paris, c'est peu médiatique mais c'est probablement un des travaux publics les plus importants du siècle. L'idée de les faire payer par les JO est là depuis le début de la candidature.

La seule chose qui me fait bisquer, c'est que Pécresse s'est fait élire à l'origine sur la promesse d'une amélioration magique des TEC sans aucune augmentation du prix du billet. C'était infaisable dans les deux cas. les investissements durent des années avant d'avoir une amélioration et forcément

Guillaume

Ce n'est même pas la question. On n'est pas dans la finesse, c'est un scandale du début à la fin.

Les JO vont empêcher des millions de personnes de vivre et travailler normalement, personnes qui vont devoir en plus payer plus cher simplement pour se déplacer si elles le souhaitent.

Viinz

Ah oui, ce tarif est un scandale et l'état des TEC en RP est un scandale aussi.

Mais la distance est une partie de la question. Il y a d'autres solutions que la sempiternelle voiture individuelle qu'on contraint et les transports en commun.

Alexandre Lenoir

Je suis sûr et certain qu'il en reste encore beaucoup, mais alors beaucoup, en voiture. Et je ne suis pas certain qu'ils voient les JOP comme une "opportunité" mais bien comme une nouvelle contrainte dans leur quête de perte de temps et de sédentarité.

Alexandre Lenoir

Parce qu'on a redonné de l'espace à d'autres modes (bus, vélo) ? Les tuyaux parisiens ne font clairement plus la même taille qu'il y a 15 ans et la doctrine municipale n'est en effet pas de faciliter la vie aux automobilistes.

Alexandre Lenoir

Typiquement : j'ai un Navigo Easy parce que je travaille à domicile et utilise de fait peu les TC. Je prends le métro pour aller à Paris. Un Navigo Easy, c'est 30 trajets maximum. Si je l'utilisais tous les jours pendant les JO, je serais à un moment contraint de le charger au double du prix normal.

Viinz

Par contre, oui, je suis d'accord avec toi pour certains usages / cas : cette augmentation pourrait bien être un massacre, que ce soit pour les abonnements qui vont augmenter ou pour les usages au coup par coup à prix d'or. Une offre de TEC, c'est une politique publique, un choix politique donc.

Alexandre Lenoir

Je ne sais pas trop quel choix est fait, là. D'un côté, la promesse de campagne d'améliorer les TEC sans augmentation de prix. De l'autre, des augmentations qui se suivent avec un service jamais revenu à son niveau pré-COVID. Enfin, un gouvernement qui brûle des millards ailleurs que dans les TEC.

Viinz

On peut reconnaître que les TEC ferrés se développent fortement autour de Paris. J'ai le métro (L4) depuis deux ans, bientôt un second (L15), et c'est vraiment bienvenu. Mais l'offre bus se dégrade fortement (des temps d'attente parfois de près d'1 heure), le RER est une blague.

Viinz

Totalement en phase pour bus / RER. Les temps d'attente métro ont paraît-il bien augmenté aussi ? (je ne prends plus les TEC que de façon anecdotique, plutôt sur des trajets banlieue - Paris au retour de balades Perreux - banlieue à vélo)

Alexandre Lenoir

Similar Posts